Visite de chantier à la nouvelle gendarmerie

Sujet qui a fait couler beaucoup d’encre lors des dernières élections municipales, la nouvelle gendarmerie de Saverdun est désormais une réalité…

Pour preuve la visite informelle organisée par les élus ce mardi en présence de l’architecte Christophe Pelous, un enfant du pays, qui après avoir sévi dans les rangs de l’UAS a réalisé la maison du Rugby de Saverdun, puis la maison de retraite et enfin la gendarmerie.

Philippe Calléja, maire de Saverdun, est conscient des enjeux d’un tel chantier pour le territoire: «l’actuel bâtiment dans le quartier du Girbet est particulièrement vétuste […]

La brigade de Saverdun, à l’instar de celles de Pamiers et de Varilhes, passe en système de Compagnie, c’est un changement complet dans les habitudes de nos concitoyens.

Enfin, la loi Lopsi (défendue en 2002 par Nicolas Sarkozy alors qu’il n’était encore que ministre de l’intérieur) nous a permis de recourir à un partenariat public/privé (le Crédit Agricole est maître d’ouvrage, il signe un bail emphytéotique de 30 ans avec la commune à qui l’Etat verse un loyer bonifié qui lui permet de payer les locaux) […]

Au bout de 6 ans, la gendarmerie sera payée, il s’agit en définitive d’une opération blanche pour la commune […]

Quand on pense qu’il aura fallu 25 ans à la gendarmerie de Pamiers pour voir le jour !»

La caserne de gendarmerie est à l’emplacement de ce que sera dans très peu de temps la nouvelle entrée nord de la ville.

En face, 3000m² de bureaux… un choix stratégique pour le maire qui, grâce à une réserve foncière de plus d’un hectare, pourra offrir une extension à la structure.

«Cette position centrale, ajoute le premier magistrat, c’est un choix réfléchi pour la collectivité qui a permis en retour un engagement de la part de la gendarmerie qui devrait voir une augmentation de ses effectifs (trois postes supplémentaires); nous permettant ainsi de quitter le système actuel de Compagnie et de réintégrer une gendarmerie autonome […]

La sécurité au quotidien, c’est une des préoccupations essentielles des élus […] la commune grandit et il faut penser à demain»

Actuellement, ce sont 11 logements individuels et des locaux administratifs conçus et réalisés par Christophe Pelous qui signe ici sa deuxième gendarmerie (il vient de réaliser celle de Saint-Lys en région toulousaine)…

«Nous avons aménagé sur 20 mètres une route provisoire car, à terme, la Gendarmerie devrait être desservie par un rond-point pour donner davantage d’homogénéité à l’ensemble»

Mais réaliser une gendarmerie, c’est également s’en tenir à un cahier des charges très strict qui laisse peu de place à l’imagination ou à l’improvisation…

Certes, le premier magistrat a imposé la tuile en entrée de ville mais pour le reste, les plans sont réalisés de concert avec les services de l’Etat:

«Dans la partie arrière, une rue dessert les villas (T4 ou T5), ce qui donne à la caserne un esprit village […] nous avons la possibilité d’étendre à deux maisons supplémentaires si la gendarmerie s’agrandit dans un futur proche […]

Une de nos principales préoccupations était bien entendu le confort des gendarmes qui logent actuellement dans un petit collectif ancien, vétuste et mal insonorisé […]

Ici, les maisons individuelles, ce sont de petits volumes mais toutes disposent d’une terrasse et d’un petit terrain privatif de 30 à 40m²»

Un chantier de 3M€ dont le second œuvre fait intervenir des sociétés locales… c’est également un choix de la collectivité qui en temps de crise préfère favoriser l’emploi local.

L’inauguration de la nouvelle gendarmerie de Saverdun est prévue fin avril-début mai 2010.

Ariegenews

Lien externe: http://www.ariegenews.com/ariege/news-12326.html