Saverdun: inauguration de l’extension Alzheimer à la résidence du Vert Coteau

Presque un an jour pour jour après la pose de la première pierre, la résidence du Vert Coteau a inauguré jeudi dernier sa nouvelle extension Alzheimer.

Jean-François Valette, Préfet de l’Ariège, Marie-France Combier, sous-préfet d’arrondissement, Ginette Arias, président de France Alzheimer 31 et conseillère en charge de la Communauté municipale de Santé à la Mairie de Toulouse, Louis Marette, Conseiller général, Philippe Calléja, Maire de Saverdun et Philippe Fourmentin, directeur de la Résidence du Vert Coteau ont procédé aux rituels traditionnels avant de visiter cette extension, réalisée par l’architecte Christophe Pelous (frère du célèbre rugbyman).

La principale contrainte de cette construction demeurait l’intégration harmonieuse et la liaison avec les autres bâtiments plus anciens, réalisés dans les années 50-60.
Le principe retenu a été celui d’une organisation autour de l’espace de vie des résidents.

Un espace plus compact, pour faciliter la surveillance mais également plus convivial et d’une grande fonctionnalité.

Un lieu chaleureux, par le choix de matériaux appropriés, structurant, par la création d’entrées aisément repérables ou d’entités fonctionnelles: l’étude du parcours rythmé de repères et d’espaces différents favorisant les échanges.

Philippe Calléja a souligné au cours de la visite que «le bâtiment a respecté les arbres en les incluant dans des patios aérés, créant de véritables lieux de vie»

Philippe Fourmentin, directeur de la Résidence du Vert Coteau a évoqué la genèse du projet, depuis le 26 octobre 2004, date à laquelle le CA de l’établissement a pris la décision de réaliser ce projet jusqu’à l’obtention du permis de construire, le 23 octobre 2006, le début des travaux, le 4 décembre 2006 et près d’un an après la mise en service de l’établissement…

Le tout pour un coût total de 1.340 000€: «le prix de la journée étant fixé entre 50 et 54€» a précisé M. Fourmentin.

Face à l’allongement de la durée de vie (11% des ariégeois ont plus de 75 ans) mais également face à l’augmentation de la maladie d’Alzheimer (225.000 malades supplémentaires tous les ans), le gouvernement a mis en place un plan qui s’oriente vers le développement du maintien à domicile et la création de petites structures d’hébergement offrant aussi une capacité d’accueil permettant de soulager les «aidants», avec des places pour un accueil de jour ou pour des séjours plus longs.

L’extension de la Résidence du Vert Coteau suit cette évolution de la dépendance des personnes âgées avec un accroissement de la capacité d’hébergement à hauteur de 10 places supplémentaires et 7 places pour un accueil de jour.

Dès à présent un second projet d’extension est à l’étude avec 25 lits supplémentaires en accueil traditionnel et 5 lits pour les adultes handicapés lourds.

Philippe Calléja a souligné la nécessité: «de poursuivre les relations avec nos aînés afin qu’ils restent à leur domicile le plus longtemps possible… la structure que nous inaugurons ici répond à la non capacité de rester au domicile. Elle permet également d’alléger la charge de la famille grâce à l’accueil jour.

La prochaine mise en service de la maison de retraite publique de Mazères permettra de mettre en commun certains services comme la blanchisserie afin d’amortir les coûts…/…/…nous sommes très fiers de ce nouveau bâtiment»

Enfin le maire de Saverdun a rendu hommage à Mme Bordes, la doyenne de cet établissement et au personnel soignant de l’établissement, plus précisément à Mlle Marcel, cadre de santé et au docteur Cau-Ortiz, médecin coordonnateur.

Jean-François Valette, préfet de l’Ariège, a conclu les interventions en saluant «la volonté de notre communauté de s’occuper efficacement des plus anciens, ceux qui sont atteints de la maladie d’Alzheimer.

Nous sommes tous confrontés à ce problème, cette maison que nous inaugurons est un rappel de ce que nous avons fait et de ce qui nous reste à faire à titre personnel. C’est également le signal de ce qu’une communauté peut faire… Un compromis avec la solidarité familiale, communale, départementale…

Il est également bon de rappeler l’importance du travail réalisé par les professionnels de la santé qui vivent au quotidien avec ce type de maladie»

Une inauguration qui s’est poursuivie dans la bonne humeur avec la célèbre Bandas Les Bomberros de Ganac autour d’un buffet où ont pris part avec bonheur les résidents du Vert Coteau.

Photos et vidéo: ©AriegeNews 2007

Lien externe: http://www.ariegenews.com/news-4079.html